Skip to content

Bible Parser 2015 : v.737

by areopage on septembre 4th, 2017

C’est aussi la rentrée des classes pour Bible Parser, après un long silence ces derniers mois.  La version 737 qui sort ce jour apporte quelques nouveautés fort sympathiques. La principale concerne la possibilité d’écouter la Bible en français, en hébreu biblique, et en hébreu moderne.

  • Pour l’hébreu biblique, et c’est là où cela devient réjouissant : placez-vous sur la version PAR, et cliquez sur l’icône prévue à cet effet. La lecture par verset est opérée. En revanche si vous consultez une autre version hébraïque de l’AT, comme la BHS, SHO ou ALE, c’est une lecture par chapitre, dramatisée, qui est effectuée. Fantastique, n’est-ce pas ?

  • Pour l’hébreu moderne, placez-vous sur une version hébraïque du NT, comme DLZ, SKG ou HM, et le tour est joué : il s’agit alors d’hébreu moderne, toujours dramatisé.

  • Pour le français enfin, c’est l’option par défaut sur toutes les autres versions.

Pour la lecture par chapitre : si les fichiers sont installés localement sur votre disque, ils sont lancés via l’interface. Dans le cas contraire, ils sont téléchargés à la volée, et la lecture commence dans la foulée.

Pour la lecture par verset : un téléchargement complémentaire est nécessaire.

La seconde nouveauté concerne le volet Introductions, qui figurait de longue date dans Exégèse, mais simplement pour lister les ouvrages disponibles de la Bibliothèque. Désormais cet outil va piocher dans les bibles d’étude disponibles pour afficher l’introduction au livre en cours.

Enfin, last but not least, toujours dans Exégèse, un nouveau module voit le jour, intitulé, faute d’idée meilleure, Vie aux temps bibliques. L’objectif est d’illustrer artefacts, lieux, personnages, animaux, coutumes, bref tout ce qui faisait partie du quotidien des temps bibliques. L’outil propose 2595 visuels, tirés des bibles d’études d’une part, et la monumentale encyclopédie de McClintock & Strong, Cyclopedia, d’autre part. Pour les bibles d’études sont consultés chaque fois les visuels afférents au livre en cours, d’un point de vue général, et, le cas échéant, au verset en cours. Et pour la référence anglaise Bible Parser examine les mots anglais du verset courant (d’après la Lexham English Bible) et consulte les entrées de chaque mot, pour repérer des visuels. On ne s’étonnera donc pas que les visuels ne soient pas toujours parfaitement contextualisés… mais dans l’ensemble, l’outil est satisfaisant (eh oui, désolé, on est encore très loin de l’intelligence artificielle…).

Prenons quelques exemples.

  

  

Parle-ton de chameaux, d’ânes, de mulets ? BP vous trouve les visuels idoines. Parle-t-on de Paul ou de ses voyages missionnaires ? Là-encore BP déniche des cartes ou des portraits. Évoque-t-on une bataille, un empire, des armes, des monnaies ? BP trouve encore des visuels pour tenter de vous faire vivre la scène… Bon certes les visuels ont un petit côté vintage, pour ne pas dire vieillot. En réalité toutefois, de précieuses informations peuvent être distillées çà et là, d’autant que l’outil vous indique quelle entrée de la référence vous permettra d’en savoir davantage… L’outil en est à ses balbutiements, puisqu’il passe par l’anglais pour choisir les visuels: ainsi, plus les mots sont spécialisés (ex. chameau, aloès plutôt que des termes génériques comme maison, femme), plus précis sont les visuels. Mais je ne compte pas en rester là, et l’outil évoluera avec d’autres références, en passant par les langues originales, et sur des termes précis. Pour bénéficier de cet outil, activez-le dans Options.

Enfin, dernière petite nouveauté : lors de la saisie erronée d’une référence biblique, BP vous réoriente désormais plus judicieusement, en favorisant les langues originales.

4 Comments
  1. Bonjour !
    Je vieillis et je suis toujours coincé au niveau 725 depuis des lustres !
    J’ai maintenant 71 ans et plus envie de me battre pour déboguer bien que toujours ouvert aux recherches !
    Bonne continuation et merci pour tout.!
    PS : je suis mentionné à plusieurs reprises (sans l’avoir demandé !) dans l’ouvrage « Jésus-Christ, sublime figure de papier » de Nanine Charbonnel.
    La connaissez-vous ?
    Amitié
    René Guyon

    • areopage permalink

      Bonjour,
      C’est dommage que vous soyez bloqué sur une ancienne version !
      Sachez qu’il existe une mise à jour cumulative, qui vous épargne les laborieuses mises à jour une à une : v.703 – 736.
      Une fois cette mise à jour cumulative effectuée, il ne vous reste que la dernière à effectuer, soit la v.737.
      Il suffit de bien remplacer les anciens fichiers par les nouveaux quand on vous le demande (Oui pour tous), et le tour est joué.
      Quant à l’ouvrage de N. Charbonnel, je l’ai évoqué dans un post récent, mais je ne l’ai pas lu. En vaut-il la peine ?
      Amicalement, Didier Fontaine

  2. DA RE permalink

    Merci pour cette nouvelle mise à jour, très efficace pour l’étude profonde des écritures.
    Merci beaucoup pour votre excellent travaille.
    Cordialement

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :