Skip to content

LXX Scholar Interview : Emanuel Tov

by areopage on mai 10th, 2016


Emanuel Tov est sans conteste l’un des septantistes et critiques textuels majeur des dernières décennies : sa bibliographie donne le vertige, et ses contributions dans les études de la Septante, l’édition des manuscrits de la mer Morte, la production de précieuses bases de données, ou encore la critique textuelle de la Bible hébraïque, sont particulièrement remarquables (voir ici). William Ross l’a interviewé, pour le plus grand plaisir de ceux qui s’intéressent à son cursus exceptionnel. Tov revient succinctement sur son parcours académique, sur les nombreux projets auxquels il a participé, et sur ceux qui l’occupent présentement. Un régal ! D’autres interviews sont disponibles sur la page de Ross : Karen Jobes, Robert Hiebert, James Aitken, W.Edward Glenny, John Meade ou encore Jan Joosten.

J’en profite pour signaler deux ouvrages remarquables sur la Septante, que je vous recommande vivement : 1) la seconde édition de Invitation to the Septuagint (BakerAcademic, 2015) par K. Jobes et M. Silva. Même si vous possédez l’ancienne édition, cette nouvelle mouture est significativement plus complète. Il s’agit d’une introduction à la Septante – la meilleure disponible, et de loin, à mon sens – qui aborde tous les aspects utiles à une bonne compréhension de l’apport de cette version : origine de la version grecque et des versions en général, problèmes de traduction, établissement du texte, utilité et pertinence pour la critique textuelle, emploi et liens avec le Nouveau Testament, et enfin historique de la discipline. Le style est remarquable, dense, précis, étayé. C’est le genre d’ouvrage qui vaut son pesant d’or, et qu’on regrette de n’avoir pas tenu en mains avant : vous apprendrez bien plus avec celui-ci qu’avec dix ou quinze autres introductions traditionnelles à la Septante. De surcroît le manuel a l’avantage d’être entièrement à jour. 2) Paru à peu près en même temps l’année dernière, l’ouvrage d’Emanuel Tov, The Text-Critical Use of the Septuagint in Biblical Research (Eisenbrauns, 2015) est la troisième édition d’un ouvrage paru en 1981. Là-encore, et plus encore, la version révisée et augmentée vaut largement d’acheter la dernière mouture. Cet ouvrage de Tov me paraît être l’une de ses plus importantes monographie, à côté de l’incontournable Textual Criticism of the Hebrew Bible. En effet l’ouvrage tient la promesse de son titre : montrer comment et pourquoi la Septante est utile à la critique textuelle. Ce vaste sujet est traité avec toute l’expertise du maître : ses chapitres, techniques et illustrés de nombreux exemples concrets, montrent comment et quand reconstruire la Vorlage de la LXX, quelles précautions méthodologiques adopter, comment utiliser les outils à disposition (concordances et autres références), comment éviter les pièges, etc. Un seul regret mineur : on aimerait en savoir plus sur son utilisation des logiciels Accordance, Logos ou BibleWorks (qu’il évoque dans l’interview), par curiosité évidemment, mais il n’aborde que succinctement la base de données CATSS MT/LXX (peut-être parce qu’il l’évoque par ailleurs, mais sa présence dans ce volume aurait été un plus).

1005161 1005162

No comments yet

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :