Skip to content

Bible Parser : Request Builder (v.714)

by areopage on octobre 8th, 2015

7143

Bible Parser 2015 permet désormais d’effectuer des requêtes sophistiquées, et ce le plus simplement du monde. Que d’efforts ces dernières semaines pour parvenir à ce résultat, dans des contextes parfois ubuesques… Mais l’affaire est lancée. C’est une première étape importante, car il m’était nécessaire de choisir entre différentes technologies, puis en apprendre le langage et les contraintes particulières, et enfin l’adapter. A cette occasion, j’ai beaucoup potassé tant Access que SQL… et remarqué combien les forums (mais ça, on le savait déjà) regorgent de bêtises, de contrevérités, et de vent. Quant aux sites officiels, c’est à peine mieux. Même dans les bons ouvrages sur le sujet, on ne trouve pas toujours la solution à telle ou telle difficulté inattendue… Mais enfin j’ose espérer que ces considérations labyrinthiques sont derrière moi.

La version 714 introduit donc un nouvel outil, assez puissant, qui, bien qu’il ait encore à évoluer çà et là, permet déjà des recherches complexes.

La vidéo que je livre ici est succincte, et ne présente pas l’ensemble des possibilités de l’outil. J’y reviendrai dans la Documentation, en son temps. Ce qu’il faut essentiellement retenir, ce sont les combinaisons possibles entre recherche morphologique (un terme en particulier, ou n’importe quel terme, à telle forme morphologique, ou à toutes ses formes) et booléens (et, ou ; exclure ; filtrer par corpus, etc.). Ce n’est pas de la recherche syntaxique, mais cela peut déjà rendre de bons services – assez rapidement dans l’ensemble.

7143  7144

7145

A terme ces requêtes seront aussi intégrées au logiciel, au sein des versions. Il sera ainsi possible de lancer une recherche morphologique sur l’ensemble des corpus d’une même langue. De même, l’outil sera exploité essentiellement pour des recherches de synonymes ou par domaine sémantique. Je souhaite aussi permettre des recherches croisées entre BHS et LXX, via le module TOV. Mais l’étape la plus délicate à franchir reste l’implémentation de la partie recherche morphologique de l’hébreu, en raison de ma base de données qui est dans un format on ne peut plus délicat à manipuler.

Notez que je n’ai pas présenté les modules NTT, NAU, et LXU ; et partiellement, le TM.

7149

71410

71411

71412

En fait, NAU et LXU vous permettent de saisir votre mot en Unicode (sans accents), et de lancer la recherche facilement. Cela évite de passer par un assistant pour une recherche rapide, qui ne nécessite pas de fioritures (ex. μορφη). Quant au NTT, c’est pour ceux qui préfèrent la transcription (ex. morfh). Et pour le TM, outre l’assistant, il est aussi possible de saisir la recherche en Unicode (ex. מלחמה).

Au chapitre des nouveautés, et non des moindres, BP vous signale désormais les versets tels qu’indexés dans l’ouvrage de Bonsirven, Textes rabbiniques des deux premiers siècles chrétiens pour servir à l’intelligence du christianisme (Institut Biblique Pontifical, Rome, 1955), soit 2133 versets référencés.

7148

De même, l’outil Exégèse signale, tant en info-bulle que dans un encart dédié, les variantes de la Biblia Mirecurensia (+ 5000).

7146

7147

La Bibliothèque s’enrichit d’un ouvrage des plus utiles : Bailly, Dictionnaire Grec – Français : l’édition complète, éditée en PDF et indexée par mes soins à partir du site de Tabularium (non, vous ne rêvez pas).

pdf Bailly, Dictionnaire Grec – Français – à placer dans BP > ref > DVD_16

Enfin, BP vous indique désormais si votre version permet une mise à jour directe (téléchargement du fichier de mise à jour), ou non (vous n’avez pas mis à jour régulièrement).

7141 7142

L’encart A Propos a aussi été implémenté : il vous donne quelques informations système.

71414

No comments yet

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS