Skip to content

Logos 6 : quelques nouveautés

by areopage on novembre 11th, 2014

Timothée Minard vient de livrer ses premières impressions sur les nouveautés de Logos 6 et je n’y reviendrai pas, car sa présentation me paraît claire, précise, balancée et objective. Il est sans doute plus exigeant que moi en termes de fonctionnalités, mais sa présentation, tout comme sa vidéo, sont suffisamment exhaustives pour vous donner une idée exacte. Je reviendrai donc ci-après sur ce que je préfère, sans tenter de faire le tour du sujet.

1. Gadgets

Moins pour évoluer que pour proposer à tous types de publics toutes sortes d’outils pratiques, Logos 6 est livré avec un certain nombre de gadgets : explorer les psaumes, découvrir des sites de manière interactive, etc. Voici ceux qui sont susceptibles de me servir :

Convertisseur numérique

11111418 11111419

Pour ceux qui ne décryptent pas les systèmes numériques anciens, c’est intéressant… Cela a aussi le mérite de décomposer l’analyse, pour permettre l’apprentissage des règles. Remarquez que dans certains cas (ex. « 666 », des hypothèses peuvent être émises).

Convertisseur de texte

Pour les personnes qui font du copier/coller depuis un texte en langue originale vers un traitement de texte, mais qui souhaitent que le texte original soit transcrit dans un certain format, cet outil sera idéal.

11111429 11111428

Vu la puissance du logiciel, la fonction inverse serait tout aussi intéressante, pour une autre sorte de public : ceux qui, encore au XXIe siècle, n’ont pas adopté de clavier Unicode polytonique : un outil permettant de saisir en BetaCode (grec et hébreu) capable de convertir la saisie en Unicode accentué. Un peu à la manière du Beta Z Uni de Bible Parser 2015, qui a été considérablement amélioré (prise en charge totale du grec accentué en Unicode ; hébreu vocalisé à venir).

11111430

Poids et mesures

11111415 11111417

11111416  11111414

Quand on consulte l’outil hors contexte, c’est très sympathique. Les unités sont converties automatiquement en quelque chose de plus parlant. Et cela marche aussi depuis les unités modernes vers les unités anciennes.

Mais ça se gâte lorsqu’on est contexte. Ainsi en Luc 24.13 il est question de 60 stades. Mais avant de savoir ce que cela représente, il y a du chemin. Car le Guide d’un passage, dans Objets bibliques, fait effectivement état de « l’objet » stade, puis renvoie à l’outil Poids et Mesure, mais où que l’on clic, on n’a toujours pas d’idée de ce que cela représente. Il faut saisir à la main l’unité pour en connaître la valeur. C’est bien dommage ! A ce compte-là, Bible Parser 2013, quoique beaucoup moins joli bien évidemment, donne illico presto la valeur désirée (sans faire la multiplication le coquin)…  Donc sur ce point, Logos a une marge de progrès conséquente à faire, et pourtant si simple…

11111433 11111432 11111431

Hebrew Cantillations

Dans un précédent post j’ai souligné l’utilité des te’amim. Logos propose de les analyser. Essentiellement en illustrant le degré de pause et d’association qu’impose chaque accent. Je suppose que la suppression des espaces est souhaitée, bien que je trouve curieuse la manière d’illustrer les associations. En tout cas, on voit clairement où faire la pause, et avec quel mot tel mot est associé. Le plus regrettable est que l’outil ne fonctionne que verset par verset.

11111411 11111412

Ainsi, dans un exemple vraiment utile comme 1 Rois 18.8, la visualisation peut servir :

11111435 11111434

Mais on ne peut s’empêcher de penser : « Peut mieux faire ! »

Quant à Bible Parser 2015, il propose d’ores et déjà une analyse de chaque accent :

11111413

A terme, un système de coloration permettra de s’y retrouver bien plus clairement que dans Logos (accents disjonctifs/conjonctifs ; pauses).

Atlas

Vous remarquerez sur le premier visuel que le Guide d’un passage propose un onglet Atlas, mais il ne saute pas aux yeux. N’hésitez pas à supprimer (clic droit) les rubriques superflues, et à les réorganiser.

Pour ce qui concerne l’Atlas, c’est déjà pas mal. Depuis le Factbook, vous pouvez saisir n’importe quel lieu et voir s’afficher article de dictionnaires et encyclopédies, coordonnées GPS (via Google Maps), médias divers et variés. On pourrait juste souhaiter une meilleure intégration au Guide, et surtout un chargement plus rapide, car on a parfois l’impression que les données sont téléchargées tant le chargement prend du temps… Bien évidemment, n’essayez pas d’entrer une ville en français, tout doit être saisie en anglais. C’est d’ailleurs l’un des défauts de Logos : une traduction partielle de l’interface en français.

11111422

Ce n’est donc pas très abouti. Là-encore, et sans chauvinisme, Bible Parser 2015 proposera quelque chose de plus simple, et – quoique plus basique – plus rapide et plus efficace, susceptible même d’illustrer clairement un déplacement.

 1111141 1111142

Tableaux morphologiques

Pour le grec aussi bien que pour l’hébreu, explorez toutes les formes d’un lemme. Extrêmement pratique pour réviser la conjugaison, ou balayer une recherche complète forme par forme. Ici, les deux lemmes pour « marcher » en grec, et « aimer » en hébreu.

11111437 11111436

Wikipédia

 11111420

L’encyclopédie en ligne, version anglaise, est consultable depuis l’interface de Logos, et détecte le cas échéant les références bibliques. Ce sera utile pour prolonger la recherche, tout en restant au même endroit.

2. Les vraies innovations

Factbook

Cet outil est si riche qu’on peut le consulter même quand on a rien à chercher… Saisissez n’importe quel sujet, objet, lieu, personnage, pour balayer toutes les informations essentielles. Incontournable, et vraiment puissant.

11111421

Critique textuelle

Désormais Logos permet de comparer les éditions, les transcriptions, les versions anciennes. Il dispose de son propre commentaire textuelle, tant pour l’AT que pour le NT. C’est une belle avancée. C’est une belle manière d’utiliser encore mieux sa Bibliothèque.

11111423

Lexique biblique de sens

C’est de loin l’outil que je préfère, dans toutes ses déclinaisons.

Il est possible, comme précédemment, de voir comme l’ESV traduit tel mot, ou comment la Septante traduit tel mot hébreu (c’est ce que les anglo-saxons nomment le reverse interlinear) :

11111426

… et c’est déjà très intéressant. Désormais il est possible d’aller bien plus loin :

 1111142511111427

On peut en effet effectuer des recherches sous forme de concordance pour tel mot particulier, par exemple le mot « évangile » pourra être consulté selon qu’il signifie réellement « bonne nouvelle », ou bien « kérygme », ou tel autre concept spécifique.

11111438

Sans compter que le nouvel outil Clause Participants permet de savoir qui a bénéficié de telle action, tel contenu ; ou alors qui l’a initié ; ou encore quel sujet a été évoqué, etc. On découvre dès lors des versets où tel personnage qui a fait l’objet de telle action n’est pas nécessairement littéralement mentionné :

11111439

Enfin, ce n’est pas nouveau, mais les bases sont régulièrement mises à jour, il est toujours possible d’analyse l’usage des prépositions, de découvrir d’utiles expressions consacrées, ou encore prolonger les recherches dans de nombreux corpus tagués morphologiquement :

11111440 11111441

A son modeste niveau, Bible Parser 2015 proposera quelques outils plus ou moins ressemblants :

1111146 1111147 1111148 1111149 11111410

Il disposera en effet d’une base, en anglais, recensant les emplois d’un terme – mais aussi d’une base française, quoique beaucoup plus restreinte. La fonctionnalité de recherche à la volée de Bible Parser 2013 a été supprimée, si bien que l’outil livrera des informations instantanées et fiables. Il suffira de l’étoffer pour le français au fil du temps. Par ailleurs les 758 rubriques du Louw-Nida ont été traduites, et permettront d’effectuer des recherches en français (pour l’hébreu et le grec)…par famille.

Ancient Literature Tool

Avec le Factbook, c’est sans nul doute l’un de mes outils préférés. Il permet de connaître citation, allusion d’un passage dans d’autres corpus utiles (Pères apostoliques, de l’Eglise, Flavius Josèphe, rabbins, manuscrits de la Mer Morte, Proche Orient Ancien, etc.). C’est vraiment utile. Là par exemple, découvrez une citation de Matthieu 5.5 dans La Didachè. Dommage que l’ouvrage de Evans, Ancient Texts for New Testament Studies n’ait pas été intégré !!!

 11111424 11111442

Ces quelques nouveautés effleurent la puissance de Logos. Reportez-vous aux tutoriels de Timothée Minard pour plus de détails.

Je profite de l’occasion pour signaler quelques autres avancées de Bible Parser 2015 d’ores et déjà implémentées : les personnages, l’Atlas, les visuels (1531 visuels indexés à 10 063 versets), et ce non seulement dans l’interface principale, mais aussi dans certains outils.

1111143  1111145 1111144  11111444 1111144311111445 11111447 11111449 11111448  11111446 11111450

Vous remarquerez que dans le cas de la Bibliothèque, il n’est plus possible de cliquer sur un titre que vous ne possédez pas… Par ailleurs, les cartes, tout comme un grand nombre d’entrées, seront appuyées par un système d’auto-complétion (ici en anglais pour les 740 entrées de l’Atlas – mais ce sera français d’ici 24 heures…). Quant aux visuels représentant des scènes bibliques, il sera possible de les visualiser manuellement, ou en les faisant défiler sous forme de diaporama. Ils se découvrent par mot-clé, expression, ou même référence scripturaire (par chapitre, ou exacte).

4 Comments
  1. Merci d’avoir relayé ma présentation et merci pour toutes ces informations bien complémentaires !
    Vivement Bible Parser 2015 !

  2. Merci beaucoup pour votre critique et pour vos idées !

  3. Geneviève permalink

    Très bien votre site merci pour vos belles recherches
    J’aimerais savoir comment pour aller sur votre site Equipd je l’ai perdu avec toutes ses données il m’était très précieux merci de me renseigner
    À bientôt
    Geneviève

    • areopage permalink

      Merci pour votre message. Désolé, je ne suis pas l’auteur d’Equipd !

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :