Skip to content

Vetus Latina

by areopage on décembre 9th, 2013

0912131

Avant Jérôme, on se plaignait de la vitiosissima varietas (l’extrême variété) des manuscrits de la Bible (cf. Augustin regrettant les divergences dans les versions latines ; cf. ABD VI : 799-800, NIBD V : 765-769). En effet, de très nombreuses traductions (sur le grec), sans harmonie apparente, pullulaient. Il en reste encore des fragments. On les désigne sous l’appellation Vetus latina.

Dans la dernière version 4.9.6 de Bible Parser, je vous propose de consulter simultanément des témoins de la Vetus Latina (module VLA) : le Codex Vercellensis, le Codex Veronensis, le Codex Bobiensis, et, pour comparer, la Vulgate et la partie latine du Codex Bezae. Notez que BP dispose aussi de la Vulgate Clémentine et de la Néo-Vulgate.

L’édition la plus utilisée est celle de Sabatier. BP la propose également, en un volume PDF indexé (DVD 9).

From → actualités

No comments yet

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS