Skip to content

Comparer la Septante et le Texte Massorétique pour les nuls…

by areopage on octobre 6th, 2013

Ce n’est pas le titre d’un nouvel ouvrage jaune fluo, mais une fonctionnalité que la mise à jour v.495 de Bible Parser vient d’introduire. C’est une fonctionnalité audacieuse, et il faudra excuser BP s’il ne fait qu’une partie du travail : vous signaler la présence d’une variante, et vous indiquer grosso-modo le type de variante. Ce n’est sans doute pas exhaustif, mais c’est déjà très complet : le module se fonde sur les travaux d’Emmanuel Tov, The Parallel-Aligned BHS/LXX. Sont pris en charge tous les symboles de ce travail, à l’exception (pour l’instant) de ceux qui sont imbriqués ou qui proposent une conjecture.

0610138

Ainsi, en Proverbes 14.32 étudié dans un précédent post, BP vous signale qu’il y a métathèse, mais c’est à vous d’aller constater que la métathèse porte sur בְמֹותֹו. À terme, BP vous indiquera néanmoins que le grec traduit en fait (à tort ou à raison) בְּתוּמּוֹ. Notez également que BP est capable de décrypter un symbole comme {p} (qui signifie qu’un préverbe en grec représente une préposition de l’hébreu), mais pas {p?} –  idem avec une incertitude. Cet outil sera donc amené à être régulièrement amélioré : la prochaine version permettra notamment de visualiser les textes en parallèle, d’identifier à quel endroit une variante se rencontre (car pour l’instant l’ensemble des variantes sont listées dans l’ordre où elles apparaissent) et de connaître le cas échéant la conjecture proposée par Tov.

L’intérêt de ce type d’apparat est d’attirer votre attention sur un problème textuel ou un problème de traduction entre le Texte Massorétique, les Septante, le Pentateuque Samaritain et les variantes rencontrées dans les Manuscrits de la Mer Morte (Pentateuque uniquement à ce jour). Pour y accéder, vous devez sélectionner l’option CTX et cocher Manuels et introductions divers.

L’outil vous signalera ce type de différences entre TM et LXX :

– chiffres différents,

– erreurs de lecture (métathèse, vocalisation, etc.),

– omissions ou ajouts  (avec distinction entre les phénomènes dictés par le contexte, et ceux apparemment inexplicables vraisemblablement dus à un texte parent différent),

– choix de traduction (préverbe pour préposition ou vice-versa, translittérations des noms propres, traduction en un mot d’un ensemble de mots hébreux ou vice-versa, traduction fondée sur l’étymologie, passage du passif à l’actif ou vice-versa, introduction d’un sujet pour clarifier le sens, etc.),

– problèmes de qere et ketib,

– etc.

Chiffres différents :

0510131

Apparente omission :

0510132

Apparente addition :

0510134

Ici on voit que la LXX a deux segments (mais qui forment une unité de sens), εἰς φαῦσιν et τῆς γῆς que le texte hébreu n’a pas. Soit εἰς φαῦσιν τῆς γῆς, « pour l’illumination de la terre » (cf. La Bible d’Alexandrie, tome I, p.92 et note). On remarque que BP signale : PS : 7, ce qui signifie qu’ici le Pentateuque Samaritain a 7 variantes avec le texte massorétique :

0610139

Et surprise ! Le Pentateuque Samaritain rejoint la LXX avec le segment להאיר על הארץ,  pour illuminer la terre.

Exégèse d’après l’araméen :

06101310

Tandis que le texte hébreu porte מֶה הָאָדָם שֶׁיָּבֹוא אַחֲרֵי הַמֶּלֶךְ « Quel est l’homme qui succédera au roi ? », le grec porte un segment différent : ὁ ἄνθρωπος ὃς ἐπελεύσεται ὀπίσω τῆς βουλῆς τὰ ὅσα ἐποίησεν αὐτήν « quel est l’homme qui, après délibération, l’appliquera en tout ce qu’il a fait ? » (La Bible d’Alexandrie, tome XVIII, p.114, note p.115).

Différence dans la traduction des particules et prépositions

06101311

Ici TM et LXX diffèrent (entre autres) sur le terme בַּחֲרוּזִים, « parmi (lit. dans) les rangées de perles », que le grec (de manière plus idiomatique, ou par choix) ὡς ὁρμίσκοι, « comme des colliers ».

Enjoy !

7 Comments
  1. Shonin permalink

    Bonjour Didier,

    Savez-vous que les Témoins de Jéhovah ont commencé ce week-end la diffusion d’une version révisée de la NWT, la version anglaise de leur Bible ?
    Si vous gérez la langue de Shakespeare, elle est dispo sur Android, iOS et Windows 8… Cherchez « JW LIBRARY ».

    Elle contient 6 versions anglaises de la Bible, dont leur fameuse version interlineaire.

    • areopage permalink

      Merci pour l’info !
      Non je n’étais pas au courant d’une révision. L’appli semble sympa : j’essaierai ce soir.

  2. Guillaume permalink

    Bonjour Didier,

    Avez vous idée d’un ouvrage/article qui explique la différence entre la pensée grecque et la pensée hébraique ?

    Meilleures salutations

    Guillaume Saehr

    PS : J’ai cité votre livre « le nom divin dans le NT » dans mon travail de master. A ce sujet, avez vous eu des critiques de la part du monde académique concernant votre ouvrage ?

    • areopage permalink

      Bonjour Guillaume,

      Difficile à dire. Le premier ouvrage qui me vient à l’esprit est celui de Claude Tresmontant, Essai sur la pensée hébraïque.

      Mon ouvrage sur le nom divin a été à peu près totalement ignoré, sauf dans une monographie récente, et qui fait maintenant référence, celle de Willkinson, Tetragrammaton: Western Christians and the Hebrew Name of God (2015), où l’auteur pinaille sur quelques points de détails de mon ouvrage. Cependant les lignes commencent à bouger, et certains spécliastes reconnaissent à demi-mots que le Nom a bel et bien pu figurer sous la plume chrétienne (ex. McRay, Mugridge).

      Meilleures salutations,
      Didier

      • areopage permalink

        Ps: je serais curieux de lire votre mémoire du coup ! 😉

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :