Skip to content

Nombres 15.30, « à main levée » = la tête haute ?

by areopage on août 18th, 2015

Je continue ma lecture de la thèse de Truex, un travail décidément passionnant. Son chapitre 7, « Mosaic law on blasphemy – Numbers 15.30-31  » me donnera ici l’occasion de revenir, très succinctement, sur une métaphore amusante.

וְהַנֶּפֶשׁ אֲשֶֽׁר תַּעֲשֶׂה בְּיָד רָמָה מִן הָֽאֶזְרָח וּמִן הַגֵּר אֶת יְהוָה הוּא מְגַדֵּף וְנִכְרְתָה הַנֶּפֶשׁ הַהִוא מִקֶּרֶב עַמָּֽהּ

Il n’est point beaucoup de versions pour traduire l’expression בְּיָד רָמָה, beyad rama, littéralement. Mais on en trouve :

Bible Annotée : Mais celui qui agit à main levée, indigène ou étranger, outrage l’Eternel ; celui-là sera retranché du milieu de son peuple.

Chouraqui : L’être qui agit à main altière, autochtone ou métèque, outrage IHVH-Adonaï. Cet être est tranché du sein de son peuple:

Crampon 1923 : Mais si quelqu’un, indigène ou étranger, agit la main levée, il outrage Yahweh; cet homme sera retranché du milieu de son peuple.

Louis Segond : Mais si quelqu’un, indigène ou étranger, agit la main levée, il outrage l’Éternel; celui -là sera retranché du milieu de son peuple.

NEG : Mais si quelqu’un, indigène ou étranger, agit la main levée, il outrage l’Éternel; celui -là sera retranché du milieu de son peuple.

Perret-Gentil : Mais la personne qui aura agi haut la main, parmi les indigènes ou les étrangers, aura outragé l’Éternel, cette personne sera éliminée du milieu de son peuple,

Vous remarquerez que ces versions, hormis la NEG, sont toutes anciennes, car les modernes préfèrent restituer le sens plutôt que la forme dans ce type de circonstances. Pour le sens justement, on trouvera pêle-mêle les propositions suivantes : « de façon consciente » (Bible des Peuples), « délibérément » (BFC, BJ, TOB), « effrontément » (Cahen), « par fierté » (Darby), « par orgueil » (Fillion, Giguet, Glaire-Vigouroux, Port Royal), « d’une manière délibérée » (NBS, S21), « de propos délibéré » (Pirot-Clamer, TMN, Rabbinat).

Vous remarquez d’ailleurs que des versions ordinairement littérales (Darby, TMN) préfèrent ici occulter l’expression, ce qui n’exclut pas une note explicative (ainsi la TMN : Lit. : “ à main levée ”, c.-à-d. avec orgueil, ouvertement, à dessein.).

Dans ce billet, nous nous intéresserons surtout à la manière de déterminer le sens d’une expression rare.

Voici quelques pistes :

1) Contexte et intertextualité

Comme le souligne Truex (2011 : 129), le contexte est clair.

Num 15:30-31 forms the climax at the main point for Num 15:21-29. This is indicated by the series of seven repeated phrases regarding the unintentional (שגגה/שגה) failure to keep the commandments (note 656 : Num 15:22, 24, 25, 26, 27, 28, and 29 ; LXX uses ἀκουσίως), leaving sinning with a high hand (תעשה ביד רמה) in the eighth and climatic position. The phrase occurs only here in the Hebrew Bible.

Il est vrai qu’en observant le contexte immédiat, on comprend clairement que Nombres 15.30 s’inscrit par opposition à ce qui vient d’être dit (Nombres 15.17-29), et que d’ailleurs ce qui suit (Nombres 15.31-36) en est une parfaite illustration (infraction délibérée du sabbat).

1808151

Dans ce qui précède j’illustre ce point avec la traduction NBS. On constate aux vv.22,24,25,26,27,28 et 29 que les péchés commis par erreur sont systématiquement pardonnés, moyennant une médiation. En revanche, le péché volontaire entraîne le retranchement – karèt – sujet pour lequel je vous renvoie à Truex (2011 : 133).

Mais Truex va peut-être vite en besogne lorsqu’il affirme que l’expression בְּיָד רָמָה est unique dans l’AT. On la trouve deux autres fois, en Exode 14.8 et Nombres 33.3 – à chaque fois dans des situations où il est question de sortir d’Egypte librement, d’une manière assez ostensible, disons avec fierté – et disons même, la tête haute !

Exode 14.8 (TMN) : Ainsi Jéhovah laissa s’obstiner le cœur de Pharaon le roi d’Égypte, et il se mit à la poursuite des fils d’Israël, tandis que les fils d’Israël sortaient la main levée (בְּיָד רָמָה).

Nombres 33.3 (TMN) : Ils se mirent à partir de Ramsès, le premier mois, le quinzième jour du premier mois. Le lendemain même de la Pâque, les fils d’Israël sortirent, la main levée (בְּיָד רָמָה), sous les yeux de tous les Égyptiens.

Nous prenons ici l’exemple avec la TMN. Curieusement, elle traduit littéralement l’expression dans ces deux autres loci. Sa révision anglaise (2013) porte plus logiquement « with confidence » (avec une note indiquant : Lit., “with uplifted hand.”). Mais elle n’est pas seule à varier sa méthode : pour Nombres 33.3 par exemple, la Bible des Peuples porte précisément « la tête haute » (quand elle portait « de façon consciente » en Nombres 15.33), Cahen, « à main levée » (vs « effrontément), idem Darby (vs « par fierté »), BJ, « la main haute » (vs « délibérément »), Pirot-Clamer, « la main levée » (vs « de propos délibéré »), TOB, « librement » (vs « délibérément »), ou encore Rabbinat « triomphants » (vs « de propos délibéré »).

Ce n’est pas à dire que ces versions feraient des contresens : il est impératif pour un traducteur d’adapter sa traduction en fonction du contexte. Cependant on attend généralement d’un traducteur une certaine cohérence dans la méthode : s’il prend le parti de rendre littéralement les expressions métaphoriques, fort bien. S’il préfère en résoudre le sens (ou le sens supposé), fort bien aussi. Mais il ne faudrait pas agir, surtout avec les expressions figurées de ce genre, de telle manière ici, et de telle autre là. Cela prouve, s’il en était besoin, qu’il n’est pas possible de se figurer le texte original, ou procéder à des études concordantes (pour le peu d’intérêt que cela pourrait représenter), à partir de traductions.

Pour revenir précisément à notre expression בְּיָד רָמָה, le contexte de Nombres 15.30 dénote effectivement l’idée de fierté, d’opposition consciente et délibérée. Les deux autres passages d’Exode 14.8 et Nombres 33.3 ne sont pas différents : la sortie d’Egypte, par la main puissante de Dieu, se fait également avec fierté. Le composant sémantique partagé clairement par les trois textes est bien celui de fierté, une fierté qui selon le contexte peut indiquer un mépris délibéré pour la loi divine (Nombres 15.30), ou celle du Pharaon (Exode 14.8, Nombres 33.3).

Il nous paraît donc approprié de traduire l’idiome par un autre idiome proche du français, la tête haute, et ce pour les trois textes. Il est en effet un grand nombre d’expressions idiomatiques formées sur les termes יד ou רום, et il ne paraît pas souhaitable d’en priver les traductions.

Pour vous en convaincre, il suffit de consulter Bible Parser 2015, qui propose un encart Expressions idiomatiques dans ses Dictionnaires linguistiques. Depuis la version LSG par exemple, placez-vous sur l’un des deux mots, puis cliquez sur Définir.

18081513

Je viens d’ajouter la centième expression non répertoriée par Babut (vous l’aurez donc lors d’une prochaine mise à jour). Mais même en l’état, remarquez l’abondance d’expressions consacrées.

La main

1808152

L’élévation

1808153

Spécialement dans ce dernier cas, on constate que l’hébreu biblique n’est pas avare d’expressions désignant l’orgueil et fondées sur la racine רום dénotant l’élévation (les yeux, le cœur, la main, la « corne »…), cf. par ex. Dhorme, L’emploi métaphorique…, Gabalda, 1923, pp.74-75 et Babut, Les expressions idiomatiques…, Gabalda, 1995, 47-48, 56

2) Réception

Une deuxième méthode consiste à jeter un petit coup-d’œil sur la manière dont le texte a pu être compris par ses premiers témoins. La LXX porte ἐν χειρὶ ὑπερηφανιάς, d’une main altière ou orgueilleuse. La Vulgate, per superbiam, par fierté, par orgueil, la Vetus Latina (Sabatier), in manu superbiae, d’une main altière, La Peshitta (Leiden), באידא רמתא (à main levée), le Targum Neofiti, בְּרֵישׁ גְּלֵי, la tête découverte (Add. 27031, « par arrogance », cf. Le Déaut 1979 : 144-145). Tous ces témoins attestent d’une même compréhension.

Notez que là-encore, BP peut vous être de quelque utilité puisque sa partie exégèse propose un panel consacré aux témoins.

1808155

Enfin, pour ceux qui voudraient aller un peu plus loin encore – et là, on frise la curiosité – il est aussi possible de se demander comment les auteurs antiques (Philon, Josèphe), ou les Pères ont compris le passage.

C’est de nouveau possible avec BP. Pour Philon, prenez simplement connaissance de l’encart Citations et Allusions Bibliques dans Exégèse.

1808156

Cet encart vous renvoie au De Virtutibus §171 où vous pouvez lire :

1808157

… ce que vous pouvez ensuite vérifier directement en grec et en anglais :

1808158

Pour Josèphe, il ne semble pas y avoir de parallèle exact. En revanche, on en trouve un autre chez Clément d’Alexandrie :

18081510 18081511

Cette exploration de la réception de Nombres 15.30 dans Bible Parser 2015 n’est certes pas aussi aisée que dans Logos, où vous trouvez toutes ces informations dans le nouvel outil Littérature antique (avec de surcroît les précieuses références dans la littérature rabbinique) :

18081512

Mais avant de pouvoir en bénéficier, il vous faudra débourser des sommes conséquentes pour la v.6, les Pères, et la littérature rabbinique entre autres… quand BP vous fournit les deux références principales, sans vous faire débourser davantage.

Si vous possédez les volumes de la collection La Bible d’Alexandrie, ses notes intéressent souvent la réception d’un verset chez les Pères : s’y référer est donc un bon moyen de déterminer la manière dont le passage a été compris et commenté.

Pour Basile de Césarée, ibid., l’Écriture appelle « main de l’orgueil l’audace de ceux qui transgressent volontairement ». Théodoret (Qu. Nb. 29 ; PG 80, 380 AB) est d’accord avec Basile pour dire que le v.30 vise les fautes intentionnelles ; pour lui, pécher sous l’effet de l’orgueil consiste à mépriser les lois intentionnellement ; pour celui qui commet ce péché, il n’y a pas de défense possible. – Gilles Dorival, La Bible d’Alexandrie, 4. Les Nombres, Cerf, 1994, p.338

Une autre manière encore est de consulter Biblindex (mais l’outil est en ce moment fort bogué).

18081514

From → hébreu biblique

No comments yet

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :