Skip to content

OnlineBible : enfin pour iOS et Android

by areopage on septembre 25th, 2014

2509140

Je ne suis pas particulièrement fan du logiciel Online Bible, mais il n’est pas sans mérite : d’abord, c’est l’un des pionniers. Aussi loin que je remonte dans mes souvenirs, il a toujours été présent. De plus, il fournit une belle bibliothèque d’ouvrages bibliques libres de droits ou non, dont certains importants en français dus aux Editions Clé. Enfin, il est possible de lui ajouter des dizaines de modules gratuits inédits, grâce au site 123-bible d’Yves Pétrakian. La NBS avec notes est également proposée gratuitement par l’Alliance Biblique Française. C’est un logiciel qu’il est donc assez difficile d’ignorer.

Je n’en suis cependant pas fan car son interface, sur PC du moins, n’est pas très avenante, et les fonctionnalités de recherche dans le texte original restent très basiques (en se fondant exclusivement sur les numéros Strong, système trop limité).

Mais voilà qu’est parue une version pour iOS et Android, revue au goût du jour.

1) Interface

La présentation qui suit a été effectuée sur iPad Air avec iOS v.7.0.4. L’app fonctionne également sur iPhone, de manière similaire.

L’ouverture est rapide et la présentation des fenêtres cohérentes : version biblique, partie supérieure haute, références/commentaire/dictionnaires, partie basse.

25091417

Pour naviguer d’un verset à un autre, un panel très efficace est à disposition.

250914101

Une fois sur le verset désiré, il est possible de toucher n’importe quel mot pour :

– lancer une recherche sur un mot,

25091415 25091416

– lancer une recherche sur un lemme identifié par numéro Strong, ou consulter le dictionnaire Hébreu/Grec – Anglais,

2509147 2509146

– consulter des thèmes bibliques,

  2509142

– consulter l’entrée d’un dictionnaire (anglais)

25091402

Le panel des références en bas permet quant à lui de naviguer dans les ressources du logiciel, comme :

– les références croisées,

25091410

– les dictionnaires, commentaires… gratuits à venir, payants disponibles à l’achat.

2) Concordance

Il est possible de faire de recherches simples (mot entier), ou filtrées, avec quelques opérateurs.

Les principaux sont les suivants :

> love | affection = love ou affection

> love & God = les deux mots dans le même verset

> Galat* = pour trouver tout mot commençant ainsi, ex. Galatia, Galatians… ; ou encore Nebuc* pour trouver Nebuchadnezzar…

> na?e = pour sauter tout caractère unique ; ici, pour trouver name

> Jesus ~ Christ = pour ne trouver que les versets avec Jesus, sans Christ. Mettez bien un espace entre les mots et le tilde.

> Form @3 God = pour trouver les deux mots à trois versets d’intervalle

> Gospel * * preached = pour trouver les deux mots à deux mots d’intervalle

25091411

C’est déjà pas mal ! Voyez la Documentation.

3) Références

C’est encore limité. L’application est livrée gratuitement avec le module anglais Authorized Version, des lexiques grec/hébreu/anglais sommaires, Easton, TSK, et des thèmes.

Pour moi, le plus signifiant, ce sont les thèmes. Cela fait penser à OliveTree qui a su faire de son panel de références (et notamment des thèmes, des personnages, des lieux) un sérieux argument tant l’intégration des informations est réussie. Sur ce point donc, Online Bible a la capacité d’être meilleur.

On attend aussi les évolutions, car pour le moment, rien de gratuit en français (ni Louis Segond, ni Darby), malgré l’annonce sur le site. J’ose espérer que lorsque la version Louis Segond sera livrée, elle le sera avec les numéros Strong, (une version indépendante des Editions Clé existe en effet, due à Yves Pétrakian justement) sinon l’intérêt de passer par Online Bible sera nul.

Il est assez facile d’accéder au Store pour les achats in-app, mais ce n’est pas très excitant. Et la Bible Segond 21 est 9.99€, ce qui me paraît bien trop cher.

2509148 2509149

4) Premières impressions

C’est gratuit ! En termes de prix, difficile de faire mieux. Mais la bibliothèque est encore trop pauvre. De plus, la concurrence va être rude, tant les Stores iOS et Play comptent déjà des applications d’excellente facture.

Cependant, l’auteur de cette app a réussi à redonner à Online Bible une allure moderne, et porter ses ressources sur tablettes et smartphones. C’est déjà beaucoup. S’il pouvait faire comme Pocket Sword, avec l’interface actuelle, ce serait grandiose ! Mais c’est mal engagé car sur Pocket Sword tout est gratuit, tandis que là, des modules aussi basiques que les notes de Barnes (4.49€), ou les Word Pictures de Robertson (2.69€) sont payants.

Je ne suis pas contre la rémunération du développeur, car je sais parfaitement ce que cela représente. Mais je suis plutôt d’avis de facturer l’application et éventuellement, certains modules spécifiques ou un lot significatif de modules, mais pas des modules insignifiants à l’unité (trop décourageant, trop fastidieux). Car, si l’application, comme c’est le cas aujourd’hui, en est à ses premiers balbutiements, cela n’est pas très incitatif. Je citerais deux exemples : l’extraordinaire logiciel The Word est pratiquement totalement gratuit (hors modules sous copyright, forcément) et a été porté, gratuitement, sur iOS dans l’app iBible-Study HD. Tout est gratuit sans limitation, y compris des modules importants issus des communautés d’utilisateurs. Le bas blesse uniquement sur le côté fouillis de l’interface. D’un autre côté, e-Sword est également totalement gratuit en version PC. Mais payant en version iOS : e-Sword HD. Faut-il s’en insurger ? Non ! Ma première réaction fut, je l’avoue, négative. Mais quand on regarde de plus près la qualité du portage d’une plateforme à l’autre, on est forcé d’admettre l’immense travail (et le talent) nécessaire à l’entreprise, qu’il est naturel de dédommager. Payons donc les logiciels, et arrêtons de payer des modules vus et revus, qu’on possède déjà au moins en double ou en triple ne serait-ce qu’en version digitale !

Ainsi, je pense que Online Bible devrait être décliné sur les Store comme il l’est sur les PC : en deux versions, une gratuite (totalement, avec ouverture aux modules utilisateur), l’autre « premium ». La premium pourrait ressembler à Pocket Sword, mais en mieux habillé. Il serait également souhaitable d’envisager un partenariat avec les Editions Clé pour les chaînes de Thompson, les dictionnaires bibliques de référence en français, certaines versions également. Et là on tiendrai une application digne d’intérêt pour le public francophone !

Ceci étant dit, je félicite très chaleureusement l’auteur de cette application, en lui souhaitant une très bonne continuation, et mes meilleurs sentiments en Christ.

From → liens, réflexions

One Comment
  1. je veux tout simplement avoir plus de connaissance pour ma foi. je vous remercie beaucoup. Gloire au Seigneur!

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :