Skip to content

Logos – Migne, Patrologie Grecque (vol. 1-18)

by areopage on juin 16th, 2019

On l’attendait depuis longtemps, la première partie de la Patrologie Grecque de Migne est désormais disponible sur Logos : Patrologiae Cursus Completus, Series Graeca, Part 1 (vols. 1–18). Ceux qui ont utilisé le système « community pricing » ont pu l’obtenir à 90$ (environ 80€) ; pour les autres il en coûtera pas moins de 499.99$ (soit environ 445€).

Cette édition propose les dix-huit premiers tomes de la Patrologie Grecque, qui en compte tout de même 167. La série complète est toujours dans la phase de community pricing, à 222 € (c’est le moment d’en profiter car si la série sort un jour, son prix définitif défiera les cimes les plus élevées). De même pour la Patrologie Latine, et Syriaque et Orientale.

Quel intérêt pour ce type de ressources ?

En l’occurrence les 18 premiers tomes de la Patrologie Grecque comprennent les Pères anté-nicéens, certes disponibles par ailleurs, mais pas toujours aisément. Sont proposés, grosso-modo, les documents suivants (voir ici ou sur la page du produit) : PG 1 : Clément de Rome ; PG 2 : Clément de Rome, Épître de Barnabé, pasteur d’Hermas, épître à Diognète, Testaments des douze patriarches ; PG 3-4 : Pseudo-Denys l’Aréopagite, Maxime le Confesseur, commentaire du Pseudo-Denys, Georges Pachymères ; PG 5 : Ignace d’Antioche, Polycarpe, Méliton de Sardes, Papias d’Hiérapolis, Apollonius d’Éphèse, etc. ; PG 6 : Justin le Martyr, Tatien, Athénagoras d’Athènes, Théophile d’Antioche, Hermias ; PG 7 : Irénée de Lyon ; PG 8-9 : Clément d’Alexandrie ; PG 10 : Grégoire le Thaumaturge, Zéphyrin, Sextus Julius Africanus, Urbain Ier, Hippolyte de Rome, etc. ; PG 11-17 : Origène ; PG 18 : Méthode d’Olympe, Alexandre de Lycopolis, Pierre d’Alexandrie, Théodore de Mopsueste, etc.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une oeuvre massive, et si la présente édition n’en propose qu’une partie infime, c’est déjà énorme : plus de 15 000 pages. Pour le détail, voir cette table des matières.

Puisqu’il s’agit de Logos, le contenu est sublimé… Il est ainsi possible d’y effectuer des recherches sophistiquées, et surtout, le texte grec bénéficie de l’analyse morphologique, ce qui vous donnera le lemme, et de-là, accès aux puissants dictionnaires linguistiques du logiciel.

Comme pour tous les outils d’analyse morphologique, méfiance. En l’occurrence, la base n’est pas réellement lemmatisée à la main ; elle bénéficie d’une base générale, sans doute celle de Perseus, ce qui lui permet de déterminer le ou les lemmes possibles, et la ou les analyses morphologiques possibles. Malgré cette limite, minime pour un corpus aussi vaste, c’est incroyablement utile, et l’on notera avec la plus grande satisfaction que la Patrologie s’intègre à merveille dans l’outil Etude de mot, rubrique Recherches textuelles.

Pour aller plus loin, consultez la rubrique Corpus grecs des Liens de ce blog. Parmi les ressources françaises toujours en phase communautaire (c’est-à-dire concrètement dont Logos n’a pas encore démarré le développement), les plus excitants sont les suivants : Vigouroux, Dictionnaire de la Bible | Les outils grammaticaux (dont le dictionnaire hébreu-français Marchand-Ennery !) | La Bible des Septante | La Bible en français | Notes d’étude pour la Bible Crampon | Bibliothèque choisie des Pères de l’Eglise. Comme le développement ne démarre qu’une fois le projet financé par un nombre suffisant « d’enchères », il ne faut pas hésiter à se positionner, cela peut accélérer les choses !

Pour la partie Pre-pub (en cours de développement, et à paraître sous peu), le plus intéressant du moment me paraît être le Brill, Dictionary of Ancient Greek dont je me suis déjà fait l’écho, et sur lequel je reviendrai lors de la parution du titre dans Logos.

From → actualités

2 Comments
  1. Albocicade permalink

    Bon, j’espère que que ce n’est pas strictement le texte édité par Migne dans la mesure où, pour la majorité de ces textes nous disposons d’éditions critiques, et qu’il serait dommage de vulgariser un état du texte que l’on sait défectueux…

    • areopage permalink

      L’idéal serait de disposer des éditions critiques, mais cela n’existe pas sous cette forme. Il faut se reporter au TLG, aux Sources Chrétiennes, à diverses autres collections éparpillées et très onéreuses. Beaucoup de textes ne disposent d’aucune édition récente. L’intérêt de la Patrologie, malgré ses défectuosités, c’est son ampleur, et sa commodité extrême au sein de Logos. Si la série complète aboutit, ce sera très largement suffisant pour moi !

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :