Skip to content

Joosten sur la version grecque samaritaine

by areopage on août 1st, 2013

J. Joosten a publié sur sa page Academia un article tout à fait intéressant : Septuagint and Samareitikon.

Le Samareitikon, c’est, pense-t-on, la version grecque du Pentateuque samaritain. On le connaît par le témoignage d’Épiphane de Salamine et par Origène essentiellement. Il n’en reste que des fragments (une centaine au moins) disponibles dans l’édition de Field des Hexapla (qui en contient 43) et dans les volumes de l’édition critique de la LXX de Göttingen.

Joosten analyse quelques passages, relève les affinités avec la LXX ou le Targum samaritain, et formule son hypothèse : la LXX n’est pas qu’un produit « juif » puisque la rupture Juifs/Samaritains n’est pas consommée avant 1BC – 1AD (cf. p.14,16 – rupture initiée en II BC avec la destruction du Temple de Garizim par Jean Hyrcan). On peut ainsi positionner une date de production de cette version entre 1BC – 1AD, donc postérieurement à la production de la Septante (Pentateuque). Comme les communautés n’étaient pas encore séparées, Joosten suggère que le Samareitikon n’est pas une production propre aux Samaritains, conçue ex nihilo, mais une révision du texte de la LXX qui était aussi leur à l’époque, à l’instar des révisions de Théodotion ou Aquila.

L’exemple cité le plus intéressant est celui du P. Giessen 13, 19, 22, 26, apparemment témoin du Samareitikon et portant la lecture αργαριζιμ / αρ γαριζιμ.

From → lectures

No comments yet

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :