Skip to content

Bible Parser Web App : quid novi ?

by areopage on octobre 17th, 2016

1710161

Le projet avance doucement mais sûrement. L’objectif est de concentrer l’essentiel des fonctionnalités du logiciel dans une interface claire et intuitive. De nombreux outils ont été incorporés ces derniers jours.

Navigation

Elle n’est pas encore parfaitement au point – à vrai dire, cette fonction « de base » est celle qui me donne le plus de fil à retordre -, mais les bases sont jetées. Cliquez sur le visuel pour choisir une version, biblique ou non, et naviguer vers un passage. Si d’aventure l’outil se bloque au stade du verset, survolez un mot quelconque et la page se rafraîchira. Vous pouvez aussi passer par le menu déroulant pour sélectionner une version, et par l’encart de recherche pour saisir la référence, abrégée ou non, d’un verset. C’est affaire d’habitude, mais cette méthode est la plus rapide. Notez également que les boutons verset suivant et verset précédent sont « dynamiques » (le verset précédent de Genèse 11:1 ne sera plus Genèse 11:0 mais Genèse 10:32 !).

1710162 1710163 1710164 1710165 1710166

Versions

Pas moins de 122 corpus sont d’ores et déjà disponibles : des versions en langues originales aux versions françaises, en passant par le latin, l’anglais, l’allemand, le chinois, l’arabe, le russe, l’italien, le catalan… Il est très simple d’incorporer toutes sortes de versions, sachant que chaque ajout bénéficie immédiatement des fonctionnalités de statistiques, voire, pour certains cas, d’analyse. Ainsi pour l’hébreu moderne, la version SKG (NT en hébreu moderne, vocalisé ; pour le non vocalisé, cf. HM) propose-t-elle des indications sémantiques lorsqu’elles sont disponibles (c’est-à-dire quand la forme sous le curseur paraît dans le corpus d’hébreu biblique de l’AT) :

1710167

Mais Bible Parser, c’est avant tout un certain nombre d’outils originaux ou inédits. Ainsi la version TOV propose-t-elle, au survol, des informations liées à la traduction ou la critique textuelle :

1710168

Des corpus plus ou moins apparentés à la recherche biblique sont disponibles, parfois dans deux langues (grec/anglais ou grec/français) voire plus : comme Platon (PLA), le Sefer Ha-Yashar (SHY), les Pères anténicéens (ANF) :

1710169 17101610

17101611 17101612

Apparats critiques

Directement intégrés dans la barre de navigation, les apparats critiques disponibles sont les suivants :

  • HOTTP : Dominique Barthélémy et al., Hebrew Old Testament Text Project : 3622 entrées, de Genèse à Lamentations (toujours en cours).
  • TOV : Différences entre le Texte Massorétique et les Septante
  • PS : Différences entre le Texte Massorétique et le Pentateuque Samaritain
  • DSS : Variantes des manuscrits de la mer Morte
  • ACG : Apparat critique grec : environ 13 000 entrées pour le NT

17101613 1710161417101615

Bien que ce ne soit guère visible, l’Atlas géographique s’est enrichi d’une seconde méthode de détection des lieux mentionnés, pour être plus précis. Il sera prochainement accompagné d’un encart de recherche. Certains renvoient vers d’autres versets, qui sont actifs.

Exégèse

L’encart est implémenté et propose un grand nombre d’outils précieux :

  • Visuels : 1799 visuels référençant 13 459 versets
  • Citations de l’Ancien Testament dans le Nouveau
  • Quelques pratiques scribales : Tiqune sopherim
  • Quelques faits grammaticaux : pour l’hébreu : hendiadys verbal, paronomase infinitive, pour le grec : versets concernant les règles de Colwell, de Sharp ; l’infinitif articulé
  • Parallèles synoptiques
  • Parallèles Bibliques :
    • Versets parallèles dans l’AT (en général)
    • Parallèles Samuel – Chroniques – Rois
    • Citations bibliques des Pères apostoliques
    • Citations ou allusions bibliques dans les Pseudépigraphes de l’AT
    • Citations AT / NT (2e corpus)
  • Références croisées : des dizaines de milliers de passages plus ou moins parallèles (TSK)
  • Détection des expressions idiomatiques pour l’hébreu (360 expressions pour 5888 versets) et le grec (84 expressions pour 997 versets)
  • Citations et Allusions Bibliques dans les corpus de la période du Second Temple (Josèphe, Philon, Mishna (Danby), Bonsirven (Mishna, Tosefta), manuscrits de la Mer Morte (corpus sectaire), Pères apostoliques, Justin, Irénée, Eusèbe de Césarée
  • Figures de rhétorique (Bullinger)

171016161710161717101618

17101619 17101620 17101621

1710162217101623 17101624

Dictionnaires

Avec l’implémentation des Dictionnaires, Bible Parser Web App commence à prendre un peu d’envergure… car ces derniers préfigurent l’outil Etude de Mot et Recherche complexe, qui seront les clous de l’application.

Les références suivantes sont disponibles :

  • Strong-Fontaine-Hellemme, Dictionnaire Grec/Hébreu – Français
  • Bailly, Abrégé du Dictionnaire Grec – Français
  • Woitrain, Vocabulaire de grec ancien
  • Abbott-Smith, A manual Lexicon of the New Testament
  • Sophocles, Greek Lexicon of the Roman and Byzantine Periods (From B. C. 146 to A. D. 1100)
  • Moulton Milligan, Vocabulary of the Greek Testament
  • Thayer, Greek-English Lexicon of the New Testament
  • Liddell Scott Jones, A Greek-English Lexicon

L’intérêt principal est que l’outil permet de saisir sa recherche en BetaCode (par ex. ouranoj pour ουρανος, alhyM pour אלהים) ou en Unicode (non vocalisé), de manière complète ou non, et fléchie ou non. Si le mot est incomplet, des suggestions sont proposées. Si la forme est fléchie, la forme nominale est indiquée, et il est bien sûr possible de chercher un mot depuis le français.

Pour l’outil par défaut, dit « Strong-Fontaine-Hellemme, Dictionnaire Grec/Hébreu – Français », les fonctionnalités sont plus développées et bénéficient d’ajouts propres à Bible Parser : une définition courte, les dérivés, les synonymes et une concordance active.

Saisie en BetaCode : ex. g:morfh , ex. h:msh

17101625 17101626 17101627 17101631 17101632

Saisie en Unicode : ex. g:αγαπαω ex. h:ויבדל

17101628 17101629 17101630

Dans le cas où le mot est incomplet, les suggestions sont là pour vous aider :

17101633 17101634

Cerise sur le gâteau, vous pouvez rechercher en hébreu et en grec en saisissant votre mot en français :

17101635

Enfin, vous noterez que les autres références disponibles, qui permettent également des suggestions, sont loin d’être anodines :

17101636 17101637 17101638 17101639 17101640 17101641 17101642

Bien d’autres références suivront !

 

No comments yet

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Suivre

Recevez une notification par email à chaque nouveau post.

Rejoignez les autres abonnés :